Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Partage

Une infrastructure de télécommunication centralisée pour des locaux professionnels décentralisés

Avec l’aide de Snom, Caritas Warendorf passe aux télécommunications modernes

Pour lutter contre des conditions de travail précaires, la pauvreté et la maladie : Caritas en Allemagne, s’est  investi dès 1897. En 1916, l’association Caritas a été reconnue par la Conférence des évêques allemands comme une organisation caritative de l’Église catholique en Allemagne. Aujourd’hui, la Caritas allemande est une association enregistrée et une organisation faîtière de plus de 900 unités organisationnelles individuelles – la plupart étant des associations enregistrées indépendamment. Cela inclut également l’Association Caritas du doyenné de Warendorf

Avec plus de 1500 employés et ses associations affiliées, l’Association Caritas du doyenné de Warendorf est une organisation faîtière caritative qui s’est développée au fil des décennies. Elle est également responsable d’une soixantaine de sites dans le district de Warendorf et dans les districts voisins, ainsi que de plus de 40 institutions, services spécialisés et associations caritatives. Le siège social de Warendorf est responsable de l’administration centrale de toutes les installations opérationnelles de l’association et de la fourniture de services aux associations affiliées. 

Malgré le nombre croissant de succursales opérationnelles, la répartition géographique de celles-ci et la gamme très différenciée de services offerts, une infrastructure largement homogène s’est néanmoins dessinée au fil du temps. En raison de l’augmentation constante des exigences techniques et administratives ainsi que des besoins croissants des utilisateurs, un audit et un réalignement de l’infrastructure étaient nécessaires.  En particulier sur les sujets des télécommunications, de l’administration des systèmes téléphoniques et des terminaux utilisés au regard des coûts et des ressources mobilisées. L’association Caritas de Warendorf a contacté ISP-EURONETpour mettre en place une plate-forme moderne de communication unifiée, adaptée à une administration centralisée et à de nombreux terminaux IP avec ou sans fil. Cette société est basée à Steinbach et est active dans les pays germanophones. Elle est spécialisée dans l’hébergement, le SaaS et l’UCC, et est également un partenaire commercial de Snom depuis plus de dix ans. 

Le défi

L’Association Caritas souhaitait un système téléphonique centralisé, basé sur le cloud, capable de soutenir les institutions sociales, les services spécialisés, les écoles, les cliniques ambulatoires, les ateliers protégés, qui fonctionnent tous de manière largement décentralisée, et bien plus encore. Il fallait également répondre aux exigences très différentes de chaque département et installation d’exploitation. La priorité a été donnée à l’option de configuration à distance à l’aide de l’auto-provisionnement et à l’installation plug & play ultérieure des téléphones. Parmi les autres critères importants, citons la nécessité d’assurer une mobilité illimitée au sein des installations d’exploitation pour les employés des cliniques ambulatoires et des jardins d’enfants, ainsi que la disponibilité de téléphones de bureau dotés d’équipements différents pour les divers départements du siège social. De préférence, ISP-EURONET recommande les terminaux IP d’un seul fabricant afin de minimiser les coûts de maintenance des téléphones. Enfin et surtout, Caritas a pris très au sérieux la conformité au RGPD de la solution UCC et des terminaux IP, car l’association doit protéger les données à caractère personnel des patients et des familles dont elle s’occupe.

Caritas Warendorf, ISP-EURONET et son partenaire technique – headON Communications GmbH de Vienne étaient conscients qu’il s’agissait d’un projet de migration incrémentielle à grande échelle, avec des temps de réalisation d’environ deux à trois ans. La fiabilité des fabricants sélectionnés était donc d’une importance capitale.

La solution : 3CX et Snom

« Après un examen approfondi de la situation technique initiale et des exigences, nous avons choisi 3CX comme fournisseur UCC pour le PBX », déclare Christoph Noppeney, directeur général d’ISP-EURONET. Cette solution possède toutes les fonctionnalités requises par le client. Lors de la sélection du fabricant de terminaux IP, nous avons vérifié les fournisseurs qui avaient le maximum d’interopérabilité possible avec la plate-forme UCC à utiliser. « Dans les phases finales, le match s’est joué entre Yealink et Snom. Mais la décision en faveur de Snom a été facile à prendre pour diverses raisons qui ont favorisé la marque allemande haut de gamme. » Tout d’abord, Caritas Warendorf, qui a pu tester les téléphones des deux fabricants, a été impressionnée par la large gamme de produits Snom. Des téléphones de bureau IP aux terminaux DECT-over-IP et aux stations de base, Snom a offert le meilleur choix. Cela s’applique également aux appareils conçus pour des exigences spéciales (utilisation dans des environnements stériles ou extrêmement poussiéreux ou dans des environnements présentant un risque élevé de choc/chute tels que les jardins d’enfants, les ateliers pour les porteurs de handicap ou les établissements de soins). Sur le plan technique, l’interopérabilité exceptionnelle entre 3CX et Snom via l’intégration du Secure Redirection & Provisioning Service (SRAPS) de Snom dans la plate-forme UC a également joué un rôle majeur dans la sélection. SRAPS facilite la configuration à distance des terminaux IP, de sorte que l’utilisateur n’a qu’à connecter son téléphone et peut téléphoner quelques minutes plus tard en utilisant le numéro qui lui a été attribué. En outre, il est possible de se passer du carnet d’adresses complet et du portefeuille téléphonique personnel avec toutes ses fonctions. Parmi les autres avantages des téléphones Snom par rapport à la concurrence, il convient de mentionner le design et la convivialité, qui assurent une grande acceptation de la nouvelle infrastructure par les utilisateurs.

Un soutient sans faille du fabricant : « Snom a été immédiatement sur place lorsque Caritas a eu besoin de nombreux modèles pour réaliser des tests, a été constamment avec nous dans toutes les phases d’évaluation et a donné au client une formation complète sur tous les produits et les applications possibles de leurs terminaux IP. Cette présence a été un solide différenciateur dans la compétition », confirme Noppeney. 

La mise en œuvre

Caritas Warendorf a choisi de nombreux modèles de la gamme de produits Snom, notamment des téléphones de bureau tels que le D785 pour les postes de direction et le D735 pour les organes administratifs. Dans l’environnement DECT-over-IP, il a été utilisé les téléphones IP sans fil Snom M60, M70, M80 et M85 (par exemple pour les jardins d’enfants et les ateliers pour handicapés) ainsi que le modèle M90 (pour les établissements de soins et les cliniques ambulatoires). En utilisant la station de base DECT multicellulaire M900 de Snom, ISP-EURONET a pu réaliser des infrastructures DECT parfaites avec roaming et une portée très satisfaisante pour tous les combinés. Toutes les phases de l’installation ont été déterminées à l’avance et soigneusement planifiées. Cela a permis une mise en œuvre transparente de la nouvelle infrastructure au siège social et signifie maintenant que les autres sites peuvent être mis à niveau conformément au plan. « Jusqu’à présent, il n’a jamais été nécessaire de contacter le service d’assistance de Snom », déclare M. Noppeney.

La téléphonie est un service essentiel pour l’entreprise Caritas Warendorf. « De tels projets dépendent d’autant plus de la fiabilité des produits sélectionnés », confirme Noppeney. « Avec Snom, Caritas a fait un choix de grande qualité et bénéficie désormais des terminaux IP avant-gardistes du leader technologique européen  pour piloter  tous ses processus. »