Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Partage

cyber sécurité cadenas

La messagerie électronique : le maillon faible de la sécurité

La cybersécurité est désormais un incontournable pour l‘ensemble des entreprises et des organisations. En effet, l’impact du digital dans le bon fonctionnement des professionnels est désormais central et se positionne comme un véritable levier de productivité et de performance. Dans ce contexte, assurer une parfaite sécurisation de son patrimoine numérique est nécessaire pour pouvoir travailler sereinement et protéger ses informations. Il est donc stratégique d’identifier tous les points de vulnérabilité de son SI et de prioriser les actions à mettre en place pour limiter son exposition au risque.

La place de la messagerie électronique dans le fonctionnement de l’entreprise

En dépit de la montée en puissance et du lancement constant de nouveaux outils digitaux, l’email continue d’occuper une place de choix dans le mode d’échange des professionnels. Ainsi, chaque jour, ce sont plusieurs centaines de mails qui sont échangés par les collaborateurs. Ces derniers contiennent des informations de toutes natures, et souvent des données confidentielles. Le canal email est alors l’un des moyens de communication qu’il convient de sécuriser avec le plus d’attention.

L’email, un facteur de risque pour tout le SI et l’entreprise

Comme nous l’avons précisé, la messagerie électronique est un vecteur de communication stratégique. Les hackers, conscients de ce fait, sont donc particulièrement actifs pour piéger les utilisateurs de messageries et s’introduire dans le SI. C’est dans ce contexte que chaque année, de nombreux malwares voient le jour et que des opérations de phishing sont lancées. La messagerie est ainsi fortement exposée et les utilisateurs confrontés à des tentatives d’intrusion toujours plus sophistiquées. Il est donc important de sensibiliser ses équipes à l’ensemble des pratiques qui les ciblent pour éviter qu’ils commettent des actions dangereuses.

Protéger les utilisateurs en amont

Si la sensibilisation est une action importante, elle est très loin d’être suffisante. C’est précisément sur ce point que le sujet lié à l’utilisation de technologies antispam est un point clé. Dès lors, ce type d’approche permet de filtrer en amont l’ensemble des messages reçus et d’éliminer ceux qui ne sont pas désirés ou qui contiennent un risque. L’entreprise gagne donc en sérénité et en sécurité. Attention donc à prendre en compte ce point et à intégrer de tels dispositifs dans sa gouvernance cybersécurité. On notera à ce sujet que l’antispam va continuer d’occuper une place centrale dans la mesure où ces derniers évoluent en continu, notamment grâce à l’IA, et sont donc de plus en plus performants. Attention aussi lors de la sélection de son offre à prendre en considération des aspects liés à la souveraineté.

La lutte contre le spam, le phishing et les ransomwares est donc un pilier central à prendre en considération dans son entreprise. Ainsi, il sera possible d’éviter une grande partie des menaces qui pèsent sur son organisation. De plus, les collaborateurs pourront aussi gagner en productivité et en confort de travail en ne recevant que des emails légitimes. Attention donc à bien prioriser le sujet de l’antispam comme un sujet de gouvernance central dans l’entreprise.

Par Vincent Saint-Martin chez Altospam